En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

PILP

Par admin iledenantes, publié le mardi 28 novembre 2017 10:19 - Mis à jour le mardi 28 novembre 2017 10:43
Vous aimez lire et souhaitez rencontrer des écrivains?
Inscrivez-vous à l'édition 2017 du PILP !

 

Voilà une nouvelle fois l'occasion de participer au PILP / Prix Cezam qui vous propose de découvrir 10 romans parus récemment. Ces romans sont variés et appartiennent à des genres différents, afin de satisfaire le plus grand nombre.

Ils sont disponibles au CDI depuis novembre.

Bonne lecture !

 

 

 

PILP : Sélection 2016/2017

 

 

 

 

Une vie entière

Seethaler Robert

 

Sabine Seethaler, 2015

 

 

Andreas Egger est amené de la ville enfant, dans ces montagnes où il va passer "une vie entière". Aucun adulte bienveillant pour lui expliquer le monde. Il est recueilli par une brute qui l'estropie, et se constitue seul son éthique personnelle. Quand il se soustrait enfin à la tyrannie de son patron, ce n'est pas pour travailler comme lui la terre, les yeux baissés: "Un homme doit vivre la tête haute", déclare-t-il à Marie, la jeune fille dont il est amoureux. Aussi prend-il part à l'aventure des téléphériques, qui vont ouvrir sa vallée à la modernité, avant d'être envoyé en 1942 sur le front de l'Est, dans les montagnes du Caucase. A son retour, "les géraniums ont remplacé les croix gammées aux fenêtres du village" et les étables vidées de leurs bêtes abritent les skis des touristes...

 

 

Giboulées de soleil

Hornakova-Civade Lenka

 

Alma Editeur, 2016

 

Ce premier roman l’histoire d’une lignée de femmes bâtardes en tchécoslovaquie de 1930 à 1980.

Elles s’appellent Magdalena, Libuse et Eva et partagent le même destin : de mère en fille elles grandissent sans père. Mais de cette malédiction, elles vont faire une distinction. Chacune a sa façon, selon sa personnalité, ses rêves, ses lubies, son parler et l’époque qu’elle traverse. Malgré elles, leur vie est une saga : Magdalena connaîtra l’annexion nazie, Libuse les années camarades et Eva la fin de l’hégémonie soviétique. Sans cesse des imprévus surgissent, des décisions s’imposent, des inconnus s’invitent. À chaque fois, Magdalena, Libuse et Eva défient tête haute l’opinion, s’adaptent et font corps. Au fond, nous disent-elles, rien n’est irrémédiablement tragique, même les plus sombres moments.

Ces héroïnes magnifiques, Lenka HORŇÁKOVÁ-CIVADE les magnifie encore par son écriture solide et douce, brodée, ourlée, chantante. Moqueuse aussi lorsque la kyrielle de personnages secondaires – paysans, apparatchiks, commères… le requiert.

 

       

Les obus jouaient à pigeon vole

Jerusalmy Raphaël

 

 

Editions Bruno Doucey, 2016

 

 

 

17 mars 1916. Guillaume Apollinaire est atteint par un éclat d'obus dans une tranchée, alors qu'il lit une revue littéraire qui vient, selon l'auteur, d'être retrouvée en Bavière. Retour sur les vingt-quatre heures qui ont précédé l'impact, sur le drame humain qui se joue et le regard d'Apollinaire sur ses hommes, la guerre et la création littéraire.

 

       

       

 

86, année blanche

Bordes Lucile

 

 

Liana Levi, 2016

 

 

Au printemps 1986, le monde découvre Tchernobyl. Sous le nuage radioactif qui traverse l’Europe, trois femmes se racontent. Lucie, dans le sud de la France, se demande s’il va passer la frontière et bouleverser sa vie d’adolescente. Ludmila, dans la ville ultramoderne qui jouxte la centrale, veut croire que tout est sous contrôle dans l’invincible URSS. Ioulia, à Kiev, rêve d’indépendance et de son jeune amant français. Un moment crucial pour chacune d’entre elles, un moment crucial de notre Histoire. Trente ans après la catastrophe de Tchernobyl, Lucile Bordes se souvient de la peur, de l’attente et du silence. Dans une langue affûtée et poignante, elle dit aussi l’amour, l’engagement et le sens du sacrifice.

             

Les étoiles s’éteignent à l’aube

Wagamese Richard

 

Editions Zoé, 2016

Dulmaa

François Hubert

 

Thierry Marchaisse,  2016

 

 

Lorsque Franklin Starlight, âgé de seize ans, est appelé au chevet de son père Eldon, il découvre un homme détruit par des années d’alcoolisme. Eldon sent sa fin proche et demande à son fils de l’accompagner jusqu’à la montagne pour y être enterré comme un guerrier. S’ensuit un rude voyage à travers l’arrière-pays magnifique et sauvage de la Colombie britannique, mais aussi un saisissant périple à la rencontre du passé et des origines indiennes des deux hommes. Eldon raconte à Frank les moments sombres de sa vie aussi bien que les périodes de joie et d’espoir, et lui parle des sacrifices qu’il a concédés au nom de l’amour. Il fait ainsi découvrir à son fils un monde que le garçon n’avait jamais vu, une histoire qu’il n’avait jamais entendue.

 

 

 

 

 

Dans l'avion qui la ramène en Mongolie, Elisa fait un rêve insensé, aux allures prémonitoires. Rapt, lutte, poursuite à cheval dans la steppe ; elle se voit même commettre un meurtre dans un monastère.

Ce voyage accomplit la promesse faite à son père mourant : retrouver Dulmaa, sa mère, qui les a abandonnés lorsqu'elle était enfant, sans un mot d'explication, pour retourner dans son pays natal. Sa quête mènera la jeune femme aux confins d'un monde où chacun doit composer sans cesse avec les mères, les anciens, les rites et les esprits. Elle n'y survivra qu'avec l'aide d'Ovoo, son grand-père aux mille ruses, d'un étrange molosse et d'une monture infatigable.

 

  

Shots

Guéraud Guillaume

 

Editions du Rouergue, 2016

 

 

Entre 1981 et 2014, l’histoire de deux frères marseillais, dont l’un va basculer dans la délinquance. Parce que leur mère va mourir, William, photographe semi-professionnel, part à la recherche de Laurent exilé à Miami, après plusieurs casses en France. Entre polar et roman familial, entre Marseille et la Floride, un roman à la forme originale, raconté uniquement sous forme de légendes photos – dont les photos ont disparu, pour une raison dévoilée en toute fin…

 

Désorientale

Djavadi Négar

 

Liana Lévi, 2016

 

Kimiâ Sadr, née à Téhéran puis exilée en France, suit un protocole d'insémination artificielle pour avoir un enfant.
Dans la salle d'attente, elle se remémore ses souvenirs, sa famille, ses parents, opposés aux différents régimes en place.
Un récit qui évoque l'Iran des années 1970, la France d'aujourd'hui, l'exil, l'homosexualité, l'identité et la transmission.

 

 

Un bon garçon

Mc Veigh Paul

 

Philippe Rey, 2016

 

 

Irlande du Nord, fin des années 80, en plein conflit entre catholiques et protestants à Ardoyne, quartier difficile de Belfast. Mickey, le narrateur, vit sa dernière journée à l’école primaire avant les vacances d’été. Bon élève, il se réjouit d’avoir été admis dans une Grammar school – collège « d’élite » –, et d’échapper ainsi à ses condisciples actuels. Mais, lors d’un rendez- vous chez le directeur, il apprend que son père a dépensé l’argent censé payer sa scolarité. Ce sera donc St. Gabriel, le collège de base fréquenté par son grand frère et tous les gamins du coin. Mickey décompte avec angoisse le nombre de semaines le séparant de la rentrée. Rêveur, il passe son temps à inventer des histoires et à imaginer ce que serait sa vie en Amérique. Il adore sa mère et sa petite soeur, mais redoute son père alcoolique et sa brute de grand frère qui, comme tous les garçons du quartier, n’aime rien tant que le tourmenter. Parce que, tous s’accordent à le dire, Mickey est « différent » : enfant doué et sensible pour la plupart des adultes, « petit pédé » qui joue avec les filles pour les autres… L’IRA, les bombes, les émeutes, les affrontements avec l’armée britanniques : Mickey évolue au milieu de ce climat troublé avec son innocence et ses rêves de gamin.

 

Et que celui qui a soif, vienne :

un roman de pirates

Pattieu Sylvain

 

 

Editions du Rouergue, 2016

 

 

De l’Ancien au Nouveau Monde, le destin de trois bateaux et de leurs équipages, un négrier, un vaisseau pirate et un navire marchand. Avec ces péripéties nombreuses et ses personnages fascinants (depuis l’esclave africain jusqu’à l’armateur hollandais), cet hommage aux romans d’aventures se saisit du genre pour le renouveler d’une façon très inventive. Un roman contemporain, donc, au grand souffle romanesque, porté par une réflexion politique sur ce que fut cette première mondialisation.

 

 

 

 

 
 
DRAC.jpg RVB-PDL_Institutionnel.jpg Chèque_lire.jpg LOGOCEZAM_RVB.jpg
Pièces jointes
Aucune pièce jointe