En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Filière générale et technologique

Voie générale et technologique

Par admin iledenantes, publié le dimanche 7 décembre 2014 12:17 - Mis à jour le mercredi 9 mars 2016 13:50

Voie Générale, Technologique : laquelle choisir ?

Le cycle de détermination :
la classe de seconde générale et technologique


Le cycle de détermination est commun aux élèves souhaitant s'orienter vers la voie technologique ou vers la voie générale. C'est à l'issue de la seconde que les élèves choisissent l'une de ces voies et l’une des séries qui en font partie.

La classe de seconde générale et technologique est avant tout une classe de détermination où l'élève teste ses goûts et ses aptitudes avant de choisir une orientation en première.

Le cycle terminal correspond aux classes de première et de terminale dans l'une des séries de la voie générale ou technologique. Il s'achève par l'obtention du baccalauréat.

 

La voie générale

Elle prépare en deux ans les lycéens au baccalauréat général et à la poursuite d’études supérieures, principalement en université ou en classes préparatoires. Elle comprend trois séries dispensées sur le lycée Nelson Mandela :

 

 

La voie technologique

À l’issue d’une seconde générale et technologique, les élèves peuvent s’orienter dans l'une des séries de la voie technologique (les séries STMG et TMD sont proposées au lycée Nelson Mandela).

En terminale STMG l'élève se spécialise mais son choix n'est pas impactant dans sa poursuite d'études.

Caractéristiques :

  • des méthodes pédagogiques inductives (les théories sont déduites de cas particuliers) appliquées à des objets d'étude concrets, comme alternative aux enseignements purement abstraits de la voie générale
  • un objectif de poursuite d'études supérieures.

 

Les bacheliers technologiques ont de larges possibilités de poursuites d'études. Ils peuvent préparer un BTS ou un DUT après le baccalauréat, suivis éventuellement d’une licence professionnelle. Pour les plus motivés d'entre eux, avec un bon dossier, ils peuvent envisager un diplôme d'ingénieur ou un master, directement après le bac, en passant par une classe préparatoire par exemple, ou après un BTS ou un DUT.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe